Forum des métiers: une opportunité pour les habitants de Bel-Ombre

Avec le soutien de

Favoriser le développement socio-économique et professionnel des habitants de la région de Bel-Ombre. C’est l’idée derrière le forum des métiers, organisé par Villas Valriche, sur le terrain de football de la localité, samedi 6 mai. Cela avec les partenaires économiques de la région et l’aide des institutions gouvernementales. Les associations citoyennes des villages aux alentours ont elles aussi participé à cette manifestation.

Henri Thomas, président des forces vives de Bel-Ombre–St-Martin, est ravi que cette initiative ait permis à ce coin perdu de Maurice de se connecter aux principaux circuits d’activités économiques. Des facilités auxquelles les résidents de cette région n’ont pas toujours accès. «C’est la première fois que se tient un tel forum dans la région. Je salue cette initiative et remercie les opérateurs de la région qui étaient présents», confie Henri Thomas.

Ce forum, organisé dans le cadre du plan d’aide sociale de Villas Valriche, avait deux objectifs. Premièrement, faire connaître aux habitants de la localité les métiers disponibles dans la région, les compétences requises et les formations nécessaires pour y accéder. L’autre objectif consistait à faire connaître les talents et les aspirations des habitants aux partenaires présents.

«L’organisation de ce forum nous a permis de favoriser l’employabilité, en donnant aux personnes qui sont sans emploi, ou aux plus jeunes qui ne savent pas exactement ce qu’ils veulent faire, la chance de découvrir les métiers disponibles dans leur région. Ainsi que les formations possibles, dont certaines sont mises à leur disposition», expliquent Audrey d'Hotman de Villiers-Desjardins, CSR & Sustainability Manager chez Rogers et responsable de la mise en œuvre du plan d’aide sociale de Villas Valriche.

Villas Valriche, qui a littéralement transformé la région avec son projet de développement immobilier de type Integrated Resorts Scheme, s’est doté d’un plan d’aide sociale dont le but consiste à permettre à des personnes défavorisées d’entrer dans les principaux circuits d’activités économiques. Les activités de ce plan d’aide sociale s’articulent autour de quatre axes : l’éducation, l’employabilité, l’entrepreneuriat et l’intégration sociale. Le budget consacré à la réalisation de ce plan social, qui existe depuis plus de dix ans, s’élève à plus de Rs 30 millions.

La Compagnie sucrière de Bel-Ombre, Heritage Awali & Le Telfair, Heritage The Villas, C Beach Club, Heritage Golf Club, ESP Landscapers, Tamassa, Outrigger, So Sofitel, Brinks, Terre Océan et Kite Globing participaient à ce forum. Des organismes publics tels que la Small and Medium Enterprise Development Authority, le Human Resource Development Council et le Mauritius Institute of Training and Development étaient aussi présents.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x